peau atopique
Peau atopique
11 janvier 2018
eczéma main cause
Les causes de l’eczéma des mains
26 janvier 2018
Tout voir

Acariens et allergies, que faire ?

acariens

En une journée un humain perd 1.5 g de peaux mortes, ce qui permet de nourrir plusieurs milliers d’acariens pendant plusieurs mois ! Ce chiffre est bien plus important pour un patient souffrant d’eczéma.

Pourquoi autant d’acariens dans nos maisons ? Les acariens sont dit inféodés à l’espèce humaine. Ils raffolent des peaux mortes, des fragments d’ongles et de cheveux, bref ils font le ménage derrière nous ! Certains acariens vivent de peaux mortes et d’autres acariens vivent au contact des animaux, pendant que d’autres se logent sur des aliments tels que les croûtes de fromage. Les acariens de stockage sont parfois trouvés dans les cuisines, boulangeries, surtout dans des lieux de stockage de foin ou de céréales, dont ils se nourrissent.
Les acariens aiment leur confort douillet surtout l’humidité et la chaleur mais pas seulement. Ils adorent les endroits où ils peuvent se multiplier sans être dérangés. Par exemple, les sols poussiéreux (surtout textiles type moquettes, tapis, jonc de mer, difficiles à dépoussiérer), les meubles en tissu (canapés, fauteuils, les tentures murales, rideaux épais, tapis des animaux de compagnie), et tout endroit dont la poussière n’est pas nettoyée régulièrement. Leur lieu préféré : le lit (matelas et oreiller). Ils combinent un cocktail idéal, à la fois de nourriture, de chaleur et d’humidité …

Les symptômes surviennent toute l’année, avec toutefois des pics à l’automne (typiquement lorsqu’on remet le chauffage en route) et au printemps, qui sont les saisons douces et humides. Ils prédominent souvent le matin au lever. L’allergie aux acariens peut survenir dans plusieurs cas :

• Par inhalation (en respirant l’air où les acariens sont en suspension). Faire le ménage, ranger, jouer à la bataille de polochons… Mais aussi simplement en dormant dans son lit peut générer rhinite (nez qui coule, éternuements, nez bouché), conjonctivite (yeux qui coulent, qui grattent), crise d’asthme (quintes de toux sèche, gêne pour respirer, sifflements respiratoires). L’allergie aux acariens peut être l’un des facteurs d’un asthme chronique.

• Par contact avec la peau : urticaire (rougeurs et démangeaisons en faisant le ménage), eczéma, prurigo. Le contact quotidien de la peau avec les acariens peut aggraver un eczéma atopique.

• Par ingestion, dans le cas d’exceptionnelles allergies aux acariens de la farine.

Des tests ? Le diagnostic est évoqué devant les symptômes, il est confirmé par les tests.
– Les allergies de type rhinite, conjonctivite, urticaire, asthme, de mécanisme dit immédiat, sont détectées par les prick-tests (tests cutanés à lecture immédiate – au bout de 20 min). Après ce test, les dosages d’IgE spécifiques dans le sang sont rarement nécessaires.
– Les allergies de type Eczéma peuvent parfois être mises en évidence par des patch-tests (tests cutanés à lecture retardée, au bout de 48 et 96 h), mais ceux-ci sont moins fiables, le diagnostic étant plus difficile.
A retenir : il n’y a pas d’allergie sans symptômes. Il ne suffit pas d’avoir des tests positifs pour être déclaré allergique… Des allergies croisées ? Il existe des protéines communes entre les acariens et d’autres membres du règne animal : crevettes et autres crustacés, coquillages, gastéropodes (escargots). Il arrive que l’allergie porte sur ces protéines communes, on parle alors « d’allergie croisée ». En pratique, il n’y a pas lieu de supprimer systématiquement les fruits de mer quand on est allergique aux acariens. On évitera ces aliments uniquement en cas de manifestations allergiques lors de leur consommation.

Comment me débarrasser des acariens ?

Qu’est-ce qui détruit les acariens ? Le froid (congélation), le chaud (lavage à 60°, sèche-linge), les produits acaricides, et l’altitude au-delà de 1500 m (l’air sec).

Un bon coup d’acaricide ? Il est impossible de se débarrasser complètement des acariens. Il est simplement possible de limiter leur prolifération. Les acaricides sont des produits chimiques tuant les acariens adultes et leurs larves. Ils s’utilisent en aérosol à laisser diffuser dans la pièce (la chambre habituellement) ou à vaporiser directement. Attention, un acarien mort reste allergène, ainsi que ses déjections !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.