L’eczéma des mains
eczéma des mains

L’eczéma des mains (ou dermite des mains) est une pathologie qui peut rester isolée ou bien apparaître dans un contexte d’eczéma plus généralisé. Comme toutes les dermatoses inflammatoires chroniques, c’est une alternance de poussées (où la peau est rouge et démange) et d’accalmies (où la peau présente un aspect sec). L’eczéma des mains concerne principalement les adultes (avec une majorité de femmes) car il est souvent provoqué et/ou aggravé par des produits ménagers ou professionnels. Un autre cas concerne des dermatites atopiques apparues dans l’enfance et persistant sous forme d’eczéma chronique des mains. L’atteinte des mains est particulièrement handicapante au quotidien, notamment dans les contextes socioprofessionnel, amical ou amoureux. Elle s’accompagne souvent de prurit ou de douleur, altérant profondément la qualité de vie : insomnie, dépression, phobie sociale, incapacité et/ou arrêt de travail. L’objectif de la prise en charge est d’obtenir un eczéma chronique des mains « blanchi », des mains « saines », pour une nette amélioration de la qualité de vie.

Les causes

Les principaux facteurs aggravants de l’eczéma des mains sont le froid et l’excès de chaleur, faire la vaisselle sans gants, les détergents ménagers, la macération, les lavages multiples et le savon classique, le contact avec les allergènes, les frottements…

Les symptômes

Les formes cliniques sont variées : eczéma dyshidrosique (petites vésicules qui peuvent confluer ou se rompre), eczéma hyperkératosique (peau très sèche et épaissie), acropulpite (atteinte isolée de la pulpe des doigts, qui devient sèche et fissurée)… A ceci s’ajoutent des mécanismes physiopathologiques eux aussi multiples et parfois cumulés : irritation, allergie, atopie, dyshidrose. Ces deux aspects de la maladie vont en général compliquer un peu plus le diagnostic et la prise en charge.

Le traitement de fond

le traitement de fond de l’eczéma des mains consiste dans un premier temps à rechercher des facteurs d’irritations : contact avec des produits irritants, lavages trop fréquents des mains, exposition au froid, macération liée au port trop long de gants (>20 minutes), si nécessaire on recherchera un eczéma de contact, grâce à la réalisation de tests épicutanés (« patch tests »). Des listes d’éviction sont remises et expliquées au patient. Au quotidien, les mesures préventives doivent être individuelles et professionnelles :  

Se protéger du froid pour limiter la sécheresse de la peau, bien appliquer le traitement, se laver les mains à l’eau tiède, se sécher les mains délicatement par tamponnement, mettre de la crème hydratante régulièrement, éviter les allergènes, éviter de se laver trop souvent les mains (même si cela va à l’encontre des campagnes d’hygiène et de prévention des maladies), utiliser un savon surgras, les solutions hydro-alcooliques peuvent piquer, elles seront à privilégier dès que les mains n’ont plus de fissures ou comme alternative aux lavages répétés des mains chez les soignants. Le recours à des crèmes dites « barrière » et isolantes est particulièrement intéressant dans la prise en charge de l’eczéma des mains.

Le traitement de l’inflammation

Le traitement de l’eczéma des mains se fait en 2 phases :

Dans un premier temps il faut rapidement guérir les mains.

On utilise en première intention sur des dermocorticoïdes d’activité très forte (classe IV) car la peau est souvent plus épaisse et les plaques d’eczéma plus difficiles à traiter au niveau des mains. Le dermocorticoïde s’applique tous les jours, le soir, parfois sous occlusion, par exemple sous des gants de coton humidifiés, à laisser en place toute la nuit. En cas d’échec, on peut utiliser d’autres immunosuppresseurs topiques, la photothérapie localisée, des rétinoïdes oraux voire des immunosuppresseurs systémiques.

Une fois les mains guéries (plus de rougeur, ni fissure, ni démangeaison) il faut lutter contre la récidive. Lors de la seconde phase, on utilise des émollients, parfois associés à des kératolytiques (si la peau est très épaissie). Ces crèmes doivent être choisies avec soin (avec un minimum d’ingrédients, un fort pouvoir hydratant, sans parfum…) et appliquées tous les jours, plusieurs fois par jour si besoin.