exposition eczema atopique
L’eczéma atopique fait son expo !
4 juin 2019
deux personnes pratiquant le yoga
Détente et eczéma: Vidéos d’initiation au yoga
4 juillet 2019
Tout voir

Eczéma et canicule

eczéma et canicule

eczéma et canicule

Alors qu’une vague de forte chaleur déferle sur la France, l’Association Française de l’Eczéma émet un message de vigilance et des recommandations à l’attention des 2,5 millions de Français, atteints de toutes les formes d’eczéma (eczéma atopique, eczéma des mains, eczéma de contact).

Pour les patients atteints d’eczéma, « transpiration » rime avec inflammation et démangeaisons ! Chaleur extrême, pollution de l’air, prolifération des pollens et graminées, manque de sommeil, fatigue, stress… la canicule rassemble les conditions idéales pour déclencher ou aggraver les poussées d’eczéma et ses crises de démangeaisons, d’autant plus intenses en fin de journée. Sous l’effet de la chaleur, la transpiration accentue la sécheresse de la peau et permet aux allergènes de pénétrer la barrière cutanée, et ainsi de provoquer une inflammation, voire une infection (plaques rouges sèches ou suintantes avec des vésicules, des œdèmes accompagnés de douleurs et de sensations de brûlure).

ECZÉMA ET CANICULE : attention démangeaisons ! Message de vigilance et recommandations de l’Association Française de l’Eczéma

L’Association Française de l’Eczéma recommande aux patients et aux familles concernées par l’eczéma de suivre les recommandations officielles (ne pas s’exposer au soleil, éviter les efforts physiques, privilégier les vêtements en fibres naturelles, ne pas boire d’alcool, s’hydrater régulièrement…) et donne quelques conseils pour limiter les crises d’eczéma en cas de forte chaleur :

Cap sur le froid et l’hydratation pour éviter de transpirer

Hydrater la peau régulièrement avec des crèmes hydratantes et se rafraîchir avec des sprays d’eau thermale, préalablement réfrigérés ; Ne pas abuser de la climatisation qui assèche la peau ; Prendre des douches courtes et fraîches pour éliminer la transpiration et se sécher en tapotant délicatement la peau ; Placer ses vêtements de nuit au réfrigérateur la journée, pour calmer les crises de démangeaison du soir…

Vigilance sur les effets indésirables de certains traitements de l’eczéma en cas de forte chaleur.

Les fortes chaleurs peuvent altérer l’efficacité de certains médicaments et créer des troubles. Prendre conseil auprès de son médecin ou de son pharmacien.

Limiter les expositions aux pollens et à la pollution

Se rincer les cheveux le soir avant d’aller se coucher ; Éviter de jouer dans l’herbe, de rouler en voiture les fenêtres ouvertes et de faire sécher son linge à l’extérieur.

Se détendre et bien dormir

Diminuer les stimulations après 18-19 heures, comme le sport, les jeux vidéo ; Éviter les boissons excitantes et les repas trop copieux au dîner.

➔ Pour les enfants et nourrissons atteints d’eczéma (15% des bébés de moins d’un an, et 20% des enfants de moins de 7 ans), la peau des plus petits étant d’autant plus fragilisée en période de canicule, il est conseillé d’être très vigilant. Parmi les recommandations pour éviter les irritations : hydrater les enfants très régulièrement, les rafraichir avec des brumisateurs d’eau thermales, les habiller avec des vêtements en coton, légers et amples.

Depuis lundi 24 juin, l’Association Française de l’Eczéma a reçu de nombreux témoignages spontanés de patients. Extraits : « Depuis deux jours, j’ai la peau en feu et je songe à m’enfermer dans le frigo ! C’est INSUPPORTABLE ! La galère de la transpiration arrive ! C’est l’angoisse ! …. ».

Stéphanie Merhand
Stéphanie Merhand
Fondatrice de l'Association Française d'eczéma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.