Technique d’habillage comme soin dermocorticoïde

Technique d'habillage

Il existe des astuces pour que les soins dermocorticoïdes soient bien plus efficaces. Il existe la technique d’habillage. En quoi consiste-t- elle? L’Association Française de l’Eczéma vous aide à faire le point.

La technique d’habillage, une astuce contre la dermatite atopique

‌Les patients atteints de dermatite atopique peuvent selon la sévérité de la maladie être hospitalisés afin de traiter une exacerbation par une équipe soignante. Parfois, pour soigner une peau trop lésée et un patient souffrant de prurit et de xérose importants, une technique d’habillage leur est proposé .

Lire la suite

Laver son linge quand on souffre de dermatite atopique

laver son linge quand on souffre de dermatite atopique

Comment laver son linge quand on souffre de dermatite atopique ? La peau d’une personne souffrant de dermatite atopique est fragilisée. Les facteurs émollients naturels qui contribuent à sa bonne hydratation sont génétiquement déficients. La peau est sèche et irritable. L’utilisation de détergents aggrave cette situation. Voici les conseils du Dr Avenel Audran pour laver votre linge.

 

Pour laver son linge quand on souffre de dermatite atopique, des conseils et astuces sont indispensables pour avoir une meilleure qualité de vie. Il n’y a pas de lessive « miracle » pour assurer la propreté du linge des atopiques, mais quelques conseils sont utiles pour minimiser le risque d’irritation ou de sensibilisation par les résidus de lessive restant dans le linge après lavage.

Lire la suite

Histoire de la Dermatite Atopique

Histoire de la Dermatite Atopique

Le terme de dermatite atopique a été créé en 1933, mais la maladie existe depuis longtemps. Le Dr Daniel Wallach nous raconte l’histoire de la dermatite atopique.

 

1 – L’histoire de la dermatite atopique n’est pas récente

L’écrivain romain Suétone (v. 70-122) nous apprend que l’empereur Auguste souffrait d’une maladie respiratoire saisonnière et d’une maladie de peau très prurigineuse. Deux autres membres de la famille impériale présentaient des symptômes similaires. Tous les médecins qui ont écrit sur les maladies de peau ont parlé d’une maladie suintante et prurigineuse qui atteignait les nourrissons et commençait au niveau du visage ou de la tête. Ils lui ont donné divers noms mais n’y attachaient pas particulièrement d’importance. En effet, jusqu’au XIXe siècle, on croyait que les maladies de peau étaient une façon d’éliminer les humeurs nocives et il n’était donc pas particulièrement conseillé de les soigner.

Lire la suite

Eczéma et Education Thérapeutique

Eczéma et Education Thérapeutique

Qu’est ce que l’Education Thérapeutique pour une meilleure prise en charge de l’Eczéma?

L’Education Thérapeutique est une discipline qui vise à améliorer les compétences des patients souffrant de maladie chronique. Deux compétences sont visées : l’auto soin et psychosociale. Les compétences d’auto soins sont comment appliquer ses dermocorticoïdes dans le cadre de l’eczéma. Alors que les compétences psychosociales concerneront plutôt une prise en charge de la maladie dans son quotidien : comme partir en vacances.

Lire la suite

Traitement de la dermatite atopique avec le pharmacien

Traitement de la dermatite atopique avec le pharmacien

Le traitement de la dermatite atopique avec le pharmacien, un rôle essentiel

Le rôle du pharmacien est primordial dans la prise en charge des patients souffrant de Dermatite Atopique. C’est un rôle essentiel. Le pharmacien reçoit des patients en première ligne. Il voit parfois à l’officine des patients souffrant de dermatite atopique à la recherche de conseils. De plus, c’est le pharmacien qui délivre le médicament. Il réexplique le traitement et son bon usage aux patients, si celui ci n’a pas été compris lors du rendez-vous avec le dermatologue/ médecin généraliste/ pédiatre.

Lire la suite

Comprendre les démangeaisons dans la dermatite atopique

Comprendre les démangeaisons dans la dermatite atopique

Les démangeaisons concernent une personne sur trois en France. Le Pr Misery du Chu de Brest, nous aide à mieux comprendre les démangeaisons dans la dermatite atopique.

Pour comprendre les démangeaisons dans la dermatite atopique, il faut savoir que le prurit se définit comme une sensation désagréable accompagnée d’un besoin de grattage, que celui-ci ait lieu ou non. C’est donc le terme médical pour parler de démangeaison. Il est toujours présent au cours de la dermatite atopique et fait donc partie de la définition-même de la maladie. Pourtant, il est assez peu étudié alors qu’il s’agit d’une souffrance tout autant que la douleur. Son impact sur la qualité de vie des patients est majeur. Il persiste souvent alors que les lésions d’eczéma ont disparu.

Lire la suite

Les mécanismes du prurit

les mécanismes du prurit

Les démangeaisons sont très importantes dans la dermatite atopique. Le Pr Misery du Chu de Brest, nous explique les mécanismes du prurit.

Il faut bien comprendre que les mécanismes du prurit, cette démangeaison est une sensation et que sa perception n’est possible que grâce au système nerveux. Il existe même des cas où le prurit n’est pas du à des maladies de la peau comme la dermatite atopique mais à des maladies du système nerveux : c’est le prurit neuropathique.

                Dans la peau (derme et épiderme), il existe un fin et dense réseau de terminaisons nerveuses, qui sont autant de capteurs permettant l’un de nos 5 sens : le toucher. Ces terminaisons nerveuses appartiennent à des neurones qui ont leur corps cellulaires près de la moëlle épinière et dont l’assemblage constitue les nerfs sensitifs. Il y a ensuite un deuxième neurone qui conduit l’information tout le long de la moëlle épinière (qui est située au milieu des vertèbres qui la protègent) jusqu’au cerveau.

Lire la suite

Crème à cortisone pour soigner la dermatite atopique

Crème à cortisone pour soigner la dermatite atopique

Que faut-il savoir sur les crèmes à la cortisone pour soigner la Dermatite Atopique?

La crème à cortisone pour soigner la dermatite atopique (ou dermocorticoïde) est comme son nom l’indique un corticoïde contenu dans une crème que l’on applique sur la peau dans un certain nombre de maladie inflammatoire de la peau dont la dermatite atopique.

La crème à cortisone pour soigner la dermatite atopique ou dermocorticoïde est le traitement incontournable. C’est un médicament qui fait peur et qui a très mauvaise presse. C’est un problème Française. On ne retrouve pas cette crainte dans les autres pays du monde. Au Brésil, par exemple, les patients n’ont pas du tout peur de ce traitement. 

Lire la suite

Dermatite Atopique et allergologue

Lorsque l’on souffre d’une dermatite atopique faut-il consulter un allergologue?

La peau qui est une barrière avec l’environnement est trop poreuse. Les allergènes de l’environnement pénètrent à travers la peau et peuvent déclencher une ou plusieurs allergies. Cela peut concerner les aliments mais aussi les autres allergènes de l’environnement, comme par exemple : les acariens, ou certains métaux …

Concernant la dermatite atopique et allergologue, les allergies peuvent aggraver l’eczéma. Si l’eczéma est aggravé par les allergies cela est important de faire un bilan allergologique. En générale, on consulte un allergologue, soit parce que l’on a remarqué des signes d’une allergie, soit parce que le traitement ne fonctionne pas. Un traitement qui ne marche pas n’est pas normal. C’est parce qu’il y a quelque chose qui l’empêche de fonctionner correctement. C’est ce quelque chose qu’il faut trouver et donc une allergie.

Lire la suite

Eczéma et hypnose médicale

Eczéma et hypnose médicale : peut-être bénéfique pour les patients souffrant d’eczéma

Aujourd’hui évoquons l’eczéma et hypnose médicale. Le stress est souvent évoqué en cas d’eczéma, à la fois comme une cause et comme une conséquence de la maladie de peau initiale. Lorsque sa présence et son impact sur la qualité de vie sont bien réels pour un patient donné, il peut parfois être utile « d’aller voir quelqu’un ». Pour en finir avec les idées reçues nous avons rencontré Romain Lazaro, psychopraticien certifié et responsable d’un centre pluridisciplinaire (psychothérapeute, psychologue, ostéopathe…).

Retrouvez notre interview sur le thème de l‘eczéma et hypnose médicale.

Question 1 : Bonjour M. Lazaro, pourriez-vous nous parler des différentes techniques que vous employez en consultation ?

Je propose à mes patients des séances reposant sur l’hypnose (avec possibilité de les sensibiliser à l’autohypnose), la programmation neurolinguistique (PNL, une méthode pragmatique relevant de la psychologie appliquée, et plus permissive que l’hypnose classique), la thérapie brève systémique (l’objectif étant de résoudre un problème en orientant la thérapie d’avantage sur la solution que sur le problème lui-même, généralement en 10 séances maximum) et la thérapie de soutien (axée sur la revalorisation et l’écoute active). Pour chaque patient il est tout à fait possible de combiner plusieurs méthodes, à raison d’une séance par semaine, par quinzaine ou par mois. Des exercices à faire à la maison (et notamment noter ce qu’il se passe entre deux consultations) sont parfois proposés, mais dans tous les cas il faudra respecter l’écologie du patient et lui proposer un programme personnalisé.

Question 2 : Que recherchent les patients atteints d’une ou plusieurs maladies chroniques quand ils viennent vous voir ?

C’est très variable, ils peuvent rechercher à lutter contre leur stress via des séances de relaxation et d’autres méthodes ; certains traversent des épisodes dépressifs à cause d’une maladie, d’autres ont besoin d’une thérapie de couple et le plus souvent de résoudre un problème de communication.

Question 3 : Que diriez-vous pour rassurer les patients au sujet de l’hypnose ?

Tout d’abord, il ne faut jamais forcer un patient qui aurait très peur d’être hypnotisé, seulement lui expliquer  (notamment lors du discours « pre-talk » : discours pré-hypnotique) que la transe obtenue au cours de l’hypnose est un phénomène qui survient plusieurs fois par jour de façon tout à fait naturelle, il s’agit d’un état de conscience modifié et non pas manipulé. Une personne peut accompagner le patient lors des séances, l’hypnose doit vraiment se pratiquer en toute transparence.

Question 4 : les patients atteints d’eczéma vont souvent consulter un grand nombre de professionnels, plus ou moins professionnels justement. Que leur conseillez-vous ?

Il existe de nombreux protocoles pouvant intéresser les patients atteints d’eczéma : sur la maladie de peau elle-même, le stress, l’estime de soi, les allergies… Cependant, il faut rester vigilant, un thérapeute ne doit jamais inciter à l’arrêt d’un traitement sans avis médical,  ni couper du monde ses patients. Le plus sûr est de s’adresser à des praticiens certifiés et affiliés à des fédérations.