gerda 2018
Gerda 2018
2 octobre 2018
tour du monde de l'eczéma- Se soigner d’eczéma combien cela coûte
Le tour du monde l’eczéma : Se soigner d’eczéma combien cela coûte ?
16 octobre 2018
Tout voir

Tour du monde de l’eczéma : l’éducation thérapeutique.

L'association Américaine de l'eczéma

tour du monde de l'eczéma

L’Association Française de l’Eczéma a voulu savoir comment les médecins du monde entier participent à l’amélioration du quotidien des patients atteint d’eczéma. Des témoignages à découvrir dans notre nouvel épisode du “Tour du monde de l’eczéma : l’éducation thérapeutique”

Nous profitons de ce nouveau Tour du monde de l’eczéma pour mettre en lumière le travail du Dr Stéphan Neidinger en Allemagne sur l’éducation thérapeutique.

éducation thérapeutique

Je m’appelle Stephan Neidinger, je suis un dermatologue d’Allemagne. Je suis le chef adjoint du département de dermatologie de l’hôpital universitaire de Kiel, au nord de l’Allemagne. Je suis aussi le responsable des rencontres sur la dermatite atopique à Kiel.

J’ai toujours eu un intérêt pour la dermatite atopique parce que mon précédent département à Munich se concentrait sur la dermatite atopique. Donc j’ai toujours eu un intérêt clinique, mais aussi un intérêt pour la recherche. Je suis ce que les gens appellent aujourd’hui un clinicien-chercheur. Je vois des patients, mais je fais aussi de la recherche, principalement en épidémiologie et en génétique. Disons plutôt en épidémiologie moléculaire. Je participe aussi au registre allemand de la dermatite atopique, que nous avons commencé il y a quelques années. En gros je fais de la dermatologie au sens large, mais mon cœur appartient à la dermatite atopique. C’est vraiment ce qui m’intéresse le plus.

Les soins des patients atteint de dermatite atopique en Allemagne et l’éducation thérapeutique

Ce qu’on voit chez les dermatologues en Allemagne dans leur pratique privée, c’est qu’ils ne veulent pas prendre le temps nécessaire pour éduquer et traiter les patients atteint d’une dermatite atopique. On constate qu’il y a plus en plus de patients qui se présentent aux hôpitaux universitaires. Et je dirais que là-bas, au moins, ils sont traités selon les recommandations en vigueur.  Nous essayons de nous en tenir aux recommandations tant que nous avons l’impression qu’elles fonctionnent bien pour les patients. Évidemment, nous essayons aussi de prendre en compte les préférences des patients. Je dirais que les traitements en Allemagne suivent les recommandations internationales. Cela signifie que nous recommandons toujours les émollients de base. Ensuite, selon la sévérité de la dermatite atopique, nous orientons le traitement vers les stéroïdes topiques, la photothérapie, ou dans les cas sévères la thérapie systémique.

Je dirais que le système de santé allemand est plutôt bon. Il n’y a que les émollients qui ne sont pas couverts par les compagnies d’assurance,. Comme vous le savez probablement, les émollients sont assez cher. Un patient avec la dermatite atopique a besoin de beaucoup d’émollients, donc le coût pour les patients est assez élevé à ce niveau. Par contre, pour tous les traitements spécifiques, ce sont les compagnies d’assurances qui payent.

Les organisations de patients en Allemagne

Nous avons un programme éducatif spécifique, pour les parents d’enfants atteints de dermatite atopique, ainsi que pour les patients adultes. Nous sommes en partie payés par les compagnies d’assurance. A ma connaissance, ce que nous n’avons pas en Allemagne, c’est une association de patients puissante, comme il en existe pour le psoriasis par exemple. Donc je dirais qu’il y a un besoin à combler à ce niveau. Je ne sais pas exactement pourquoi les patients en Allemagne qui vivent avec la dermatite atopique ne se regroupent pas et n’ont pas d’organisation puissante. Il y a une organisation de patients, ils n’ont pas l’air de vouloir avoir des liens étroits avec les universités. Je ne sais pas pourquoi c’est le cas, je serais heureux de travailler avec des organisations de patients, c’est une bonne chose.”

D’autres pays ont également mis en place de l’éducation thérapeutique pour améliorer la prise en charge des patients souffrant d’eczéma. Ils nous racontent leur pratique dans notre nouvel épisode de notre Tour du monde de l’eczéma : l’éducation thérapeutique en vidéo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.