sécheresse de la peau atopique causée par le froid
L’hiver
12 décembre 2015
Le stress favorise la dermatite atopique
Le stress
12 décembre 2015
Tout voir

Faire du sport

Les biens faits du sport pour la dermatite atopique


Le défi est de profiter de faire une activité physique sans aggraver votre eczéma. Pour cela il est important de choisir une activité en fonction de l’état de votre peau. Privilégier par exemple un sport plus doux qui vous fera moins transpirer lorsque la peau est abîmée comme par exemple la marche. Alors que quand la peau sera redevenue saine, vous pourrez plus facilement pratiquer l’activité de votre choix (course, tennis, danse …).

Si repérer les déclencheurs potentiels est l’une des clés de la gestion de l’eczéma, cela ne doit pas vous empêcher de pratiquer les activités que vous aimez. Alors, une question se pose : comment éviter la surchauffe, pour ne pas entraîner une irritation et une poussée à cause de la sueur?

La régulation de la température est très importante pour ceux qui ont de l’eczéma, en particulier lorsqu’ils participent à toute forme d’exercice physique. La peau peut réagir favorablement ou défavorablement à la chaleur ou au froid, tandis que la peau soumise à des conditions extrêmes et des changements de température rapides peut entraîner d’importantes crises de démangeaisons. C’est pourquoi, il est important de bien s’échauffer avant le sport et de faire votre exercice physique progressivement pour éviter de trop transpirer. Prévoyez une serviette, une bombe d’eau thermale et un tube de crème hydratante pour prévenir une crise pendant votre activité.

Après la séance de sport, penser à prendre une bonne douche de 5 à 10 mins,  ni trop chaude, ni trop froide (32°) pour enlever la sueur. Utiliser un shampoing et un gel douche adaptés à votre peau et essuyer la peau délicatement avec une serviette en coton, puis réhydrater la peau avec une crème hydratante.

Stéphanie Merhand
Stéphanie Merhand
Fondatrice de l'Association Française d'eczéma.

Comments are closed.