Idées reçues sur la dermatite atopique
Les idées reçues sur la dermatite atopique
28 mars 2017
Technique d'habillage
Technique d’habillage comme soin dermocorticoïde
11 avril 2017
Tout voir

Laver son linge quand on souffre de dermatite atopique

laver son linge quand on souffre de dermatite atopique

laver son linge quand on souffre de dermatite atopique

Comment laver son linge quand on souffre de dermatite atopique ? La peau d’une personne souffrant de dermatite atopique est fragilisée. Les facteurs émollients naturels qui contribuent à sa bonne hydratation sont génétiquement déficients. La peau est sèche et irritable. L’utilisation de détergents aggrave cette situation. Voici les conseils du Dr Avenel Audran pour laver votre linge.

 

Pour laver son linge quand on souffre de dermatite atopique, des conseils et astuces sont indispensables pour avoir une meilleure qualité de vie. Il n’y a pas de lessive « miracle » pour assurer la propreté du linge des atopiques, mais quelques conseils sont utiles pour minimiser le risque d’irritation ou de sensibilisation par les résidus de lessive restant dans le linge après lavage.

  • Le plus important est de diminuer la quantité de lessive utilisée. Il ne faut pas suivre les doses préconisées par les fabricants ! Deux cuillerées à soupe de lessive liquide pour une pleine machine sont suffisantes pour laver correctement et permettre un rinçage efficace. Cette quantité est d’ailleurs recommandée par les réparateurs de lave-linges pour éviter les dépôts de lessive qui encrassent les tuyauteries et limitent leur bon fonctionnement.
  • Il est préférable de privilégier une lessive liquide à une lessive en poudre susceptible de laisser plus de résidus dans le linge après rinçage.
  • Les lessives « 2 en 1 », c’est-à-dire qui comportent des agents « adoucissants », ne sont pas conseillées parce que ces agents adoucissants sont très volontiers irritants, voire sensibilisants pour les peaux atopiques. De plus, le linge reste très fortement parfumé avec ces lessives, ce qui représente aussi une source de sensibilisation. Pour que le linge soit doux au contact de la peau, il faut un séchage rapide et il est préférable d’utiliser un sèche-linge, sans lingettes adoucissantes bien sûr !
  • Pour la même raison, il est préférable d’utiliser une lessive peu parfumée (sans une ou plusieurs des vingt-cinq substances parfumantes à risque allergique), sans conservateurs à risque allergique comme les isothiazolinones (méthylchloroisothiazolinone, méthylisothiazolinone, benzisothiazolinone). Ces substances sont habituellement indiquées maintenant sur l’emballage des produits lessiviels. Il faut apprendre à lire les étiquettes avant de choisir, comme pour tout produit appliqué sur la peau.
  • Il n’est pas conseillé, en saison pollinique, de faire sécher le linge du sujet atopique en extérieur car les pollens peuvent s’y déposer. Le séchage en sèche-linge est préférable pour éviter ce risque et il a aussi l’avantage, on l’a vu,  de rend le linge plus doux.
Stéphanie Merhand
Stéphanie Merhand
Fondatrice de l'Association Française d'eczéma.

Comments are closed.

journée nationale d'eczema

LA JOURNEE NATIONALE DE L'ECZEMA APPROCHE

 

Pour la reconnaissance de la maladie et de ses besoins : participe ou informe toi en suivant la journée !

Vous vous êtes enregistré avec succès!