dermatite atopique et soleil
Dermatite atopique et soleil
10 juillet 2018
eczéma et douleur
Eczéma et douleur
24 juillet 2018
Tout voir

Le sucre, bon ou mauvais pour notre Eczéma?

sucre et eczéma

Sucre et eczéma … Le sucre est partout. Comment savoir s’il est bon ou pas pour notre Eczéma ? Voici les réponses de deux diététiciennes : Karine Loisel et Chrystèle Chaverot.

Les glucides, plus communément appelés « sucres » ou « hydrates de carbone », devraient représenter 45% à 50% de notre apport énergétique quotidien. Leur rôle principal est de fournir de l’énergie à notre corps. Au cours de la digestion ils sont dégradés plus ou moins rapidement en glucose. Celui-ci servira directement à la fourniture d’énergie ou sera stocké sous forme de glycogène dans le foie et les muscles. Sucre et eczéma : bon au mauvais ? on se penche sur la question.

Le sucre, bon ou mauvais pour notre Eczéma ?

Dans cette famille on parle des « bons » sucres  et des « mauvais » sucres. Mais qu’est-ce que cela signifie ?

Considérer qu’il y ait de « bons » et de « mauvais » sucres est une pensée assez simpliste qui part du postulat que les sucres simples (glucose, fructose, lactose…) appelés autrefois rapides, soient à limiter  alors que les sucres complexes (autrefois nommés lents) tels que l’amidon, soient à privilégier. Pour imager, l’amidon est un collier constitué de multiples  fils de perles de glucose qui s’enchevêtrent.  Le glucose est notre essence pure, c’est lui qui nous fournit l’énergie nécessaire au fonctionnement de notre corps, que ce soit pour la croissance, pour le mouvement ou le renouvellement de nos cellules…  Bref, il est indispensable à la vie. Mais cela n’est pas suffisant pour classer les glucides, il faut également prendre en compte l’index glycémique (IG) qui est la capacité et la rapidité avec laquelle un aliment à augmenter le taux de sucre dans le sang. Pour calculer cet index : on donne 50 g de glucose dilué dans de l’eau : ceci servira de référence (IG = 100). Le glucose sanguin est mesuré toutes les 30 minutes pendant 2 à 3 heures. Cette opération est renouvelée avec une portion de l’aliment à tester contenant 50 g de glucides. En divisant l’aire située sous la courbe glycémique de l’aliment testé par l’aire située sous la courbe de référence, on obtient l’IG.

Un aliment se situe alors sur une échelle de 0 à 100. Plus un aliment a un index glycémique proche de 100 plus le taux de sucre dans le sang va s’élever rapidement et à l’inverse plus un aliment a un index glycémique < 50 moins le taux de sucre dans le sang sera élevé. Il est alors préférable de choisir des aliments à IG bas. Cependant certains facteurs peuvent influencer cet index : la présence de sucre simple ou complexe mais également la cuisson, la présence ou non de fibres, la richesse du produit en d’autres nutriments, c’est-à-dire les protéines et les lipides.

Gare à l’alimentation industrielle riche en aliments à index glycémiques élevés. Les céréales sont raffinées, du sucre est ajouté dans beaucoup de plats… De grandes quantités de glucose arrivent alors rapidement dans notre sang et provoquent dans ce cas une prise de poids, le sucre est stocké sous forme de triglycérides dans notre tissu adipeux communément appelé la graisse sous cutanée.

Le sucre, bon ou mauvais pour notre Eczéma ?

Les sources alimentaires de sucre

Les sucres se trouvent principalement dans les végétaux comme par exemple : la canne à sucre et la betterave à sucre. La plupart des aliments en contiennent un minimum même la viande. Seulement, certains en sont plus riches tels que le sucre de table, les bonbons, les gâteaux, le miel, les céréales du petit déjeuner, les boissons sucrées y compris les jus de fruits ;  mais également les fruits, certains légumes, les féculents tels que les céréales (blé, riz, maïs..), les pommes de terre, les légumes secs…

Sucre et eczéma : ne pas abusez du sucre ! Quelques astuces :

– choisissez les aliments contenant un maximum de fibres : les céréales complètes (pain, riz, pâtes), les légumes secs,

– préférez manger un fruit plutôt que le consommer sous la forme de jus,

– privilégiez la cuisson al dente et même si cela prend un peu plus de temps, n’optez pas pour les aliments (pâtes, riz) à cuisson rapide,

– Composez vos repas afin de manger un peu de tout,

– gardez les aliments sucrés pour le plaisir et de préférence à la fin d’un repas.

 

2 Comments

  1. Camille Vorain dit :

    Je voulais vous “féliciter” pour cet article. Je ne suis absolument pas nutritionniste, mais j’apprécie le fait que vous proposiez des alternatives pour réduire le sucre, sans que cela paraisse culpabilisant, lourd, ou impossible à adapter à son quotidien. Lire ces quelques lignes m’a fait me sentir plus légère, parce que souvent on voit rapidement le “pas de sucre”, “éliminer les sucres raffinés”, et à chaque “écart”, je vis cela comme un échec, ou pire, comme si je me faisais du mal et que je cultivais mon eczema, donc que c’était “ma faute”. Bref, merci.

    • Association Française de l'Eczéma dit :

      Bonjour Madame, merci infiniment pour votre message, que nous transmettons dès à présent à son auteure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.