la cure thermale pour soigner la dermatite atopique
La cure thermale une solution pour soigner l’eczéma
17 décembre 2015
eczéma chronique des mains
Etude sur l’Eczéma Chronique des Mains
12 avril 2016
Tout voir

L’eczéma du visage

eczéma du visage

L’eczéma du visage peut prendre des formes variables, selon qu’on se place chez l’enfant ou chez l’adulte.

  • Le nourrisson : est atteint au niveau des convexités, c’est-à-dire des joues; à cet âge, les lésions sont très rouges, volontiers suintantes voire surinfectées.
  • L’enfant plus grand : l’atteinte des plis est majoritaire, ce qui va donc également concerner les plis du cou, parfois le visage au niveau des paupières. Le grattage intense peut entraîner un épaississement de la peau, on dit que la peau se lichénifie, elle prend également une couleur plus foncée, légèrement brunâtre.
  • L’adolescent et l’adulte : l’atteinte, parfois généralisée, du visage et du cou constitue la forme « Head and Neck Dermatitis », très invalidante au quotidien car très affichante.
  • L’atteinte des oreilles est également possible, notamment chez les femmes qui développent une allergie au nickel.

Les traitements sont légèrement différents de ceux du corps, car la peau du visage est plus fine (notamment au niveau des paupières), plus fragile et plus exposée aux agents extérieurs :

  • Recours aux dermocorticoïdes de classe II (activité modérée) ; de nombreuses personnes ont encore peur d’appliquer de la cortisone locale sur le visage, notamment chez les jeunes enfants, en raison des possibles effets indésirables (acné, troubles oculaires type glaucome ou cataracte, apparition d’un duvet, couperose…). Tous ces effets n’apparaissent que très rarement car ils sont appliqués sur le courtes périodes, par intermittence, et uniquement dans le but de lutter contre les poussées d’eczéma ;
  • Recours aux immunosuppresseurs topiques: ces médicaments ont montré une réelle efficacité pour l’eczéma du visage de certains patients, avec en particulier l’absence des effets indésirables précédemment cités ; en revanche, les premières applications peuvent déclencher de fortes sensations de brûlures, et la prescription est réservée aux dermatologues et aux pédiatres. Les immunosupresseurs topiques constituent un traitement de seconde intention ;
  • Une partie du traitement de base perdure : hygiène douce, séchage soigneux par tamponnement, émollient adapté au visage en dehors des périodes de poussées ;

Au quotidien, l’eczéma du visage peut poser plusieurs problèmes.

  • Les démangeaisons : le recours au froid peut permettre d’apaiser la peau ;
  • Le maquillage : rester léger malgré la présence de marques que l’on voudrait masquer, et utiliser des produits hypoallergéniques;
  • Les bijoux : éviter au maximum les bijoux fantaisie;
  • Le parfum : toujours sur les vêtements, jamais directement sur la peau du cou ;
  • Le regard des autres : le visage, c’est ce qui se voit en premier chez quelqu’un. Il est très désagréable de voir son interlocuteur faire remarquer que l’on a des plaques à tel ou tel endroit du visage, alors même que l’on ne peut pas fuir ou les cacher. Si le regard des autres devient trop difficile à soutenir et à affronter, ne pas hésiter à en parler à un professionnel.
Stéphanie Merhand
Stéphanie Merhand
Fondatrice de l'Association Française d'eczéma.

Comments are closed.