ResoEczéma
Cartographie ResoEczéma
5 novembre 2018
semaine nationale de l'eczéma
La semaine ” Eczéma & vous”
6 novembre 2018
Tout voir

Tour du monde de l’Eczéma : les traitements

tour du monde de l'eczéma

tour du monde de l'eczéma ; les traitements

Comment est soigné l’eczéma à l’étranger ? Aujourd’hui, l’Association Française de l’Eczéma vous dévoile un nouvel épisode de son Tour du Monde de l’Eczéma en abordant la question des traitements.

 

Dans ce Tour du monde de l’Eczéma spécial les traitements, vous découvrirez le Dr Lawrence Eichenfield, professeur de dermatologie et de pédiatrie à l’Université de Californie à San Diego, aux États-Unis.

Tour du monde de l'Eczéma : les traitements par Lawrence Eichenfield

 

Traiter la dermatite atopique aux Etats-Unis

Aux États-Unis il y a une importante diversité dans la façon de traiter la dermatite atopique. Dans certains cas, c’est l’affaire de nos pédiatres ou de médecins traitants, mais très souvent cela revient aux dermatologues. Lawrence Eichenfield pense que chaque approche est différente. Il sait par expérience, comme il suit énormément d’enfants souffrant de dermatite atopique, que les soins sont souvent insuffisants. Les patients arrivent avec beaucoup d’eczéma sur eux, ils ont des troubles du sommeil parce qu’ils n’ont pas été éduqués sur la façon de traiter cette maladie.

Au niveau des médicaments, ils utilisent une approche standard, avec des excellents soins de la peaux et des crèmes hydratantes, des médicaments anti-inflammatoires topiques, principalement des stéroïdes topiques, mais aussi des immunomodulateurs topiques. Aux Etats-Unis, ils ont un nouveau produit topique qui vient d’être approuvé, sans stéroïdes, que l’on appelle inhibiteur PDE4. En effet, ce n’est pas un stéroïde et il n’amincit pas la peau. Il vient tout juste d’être approuvé, les professionnels verront alors comment il fonctionne en thérapie.

En thérapie systémique, ils ont eu une révolution avec l’approbation du premier agent biologique pour la dermatite atopique. Une série d’injections peut être incroyablement efficace pour minimiser la dermatite atopique. Ils utilisent donc un éventail complet. De l’intervention topique simple, en passant par les soins de la peau, jusqu’aux nouveaux agents systémiques qui apportent beaucoup aux patients les plus sévères.

 

Les traitements aux États-Unis ; l’accessibilité un réel problème

C’est probablement plus facile d’avoir accès à un spécialiste dans la plus grande partie du pays qu’aux nouveaux traitements. L’un des problèmes qu’ils ont aux USA, est que le système de santé ne paye généralement pas pour les médicaments. Tout le monde a une assurance différente. Et le coût des nouveaux médicaments est très très élevé. C’est donc désormais quelque chose sur laquelle il commence à travailler. Ayant, de nouveaux médicaments d’approuvés. Les premiers depuis le début des années 2000, mais les niveaux de prix sont beaucoup plus élevés. Ils travaillent dessus et espèrent dès lors parvenir à y avoir accès quand ils en ont besoin.

Pendant des années, ils n’avaient pas de compagnies pharmaceutiques, ni d’agences extérieures ou d’agences de santé qui comprenaient réellement l’impact de l’eczéma. Ou elles n’étaient pas prêtes à investir dans des dispositions traitant ou prévenant l’eczéma. Désormais, ça a changé. Ayant un plus grand intérêt dans le domaine c’est encore plus important pour les dermatologues d’avoir des mesures constantes et unies pour pouvoir, en tant que professionnels de la santé – et les patients en seront bénéficiaires – , avoir les meilleures données.  Et ainsi connaître ce qui va aider à traiter la maladie des meilleures façons.

Découvrez ce nouvel épisode “Tour du monde de l’Eczéma” : les traitements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.