Reprendre confiance en soi quand on est atteint d’eczéma
Reprendre confiance en soi quand on est atteint d’eczéma
11 juillet 2017
La place de l’e-santé dans le traitement de l’eczéma
La place de l’e-santé dans le traitement de l’eczéma
25 juillet 2017
Tout voir

Comment préparer ses vacances avec sa dermatite atopique ?

préparer ses vacances avec sa dermatite atopique

La préparation d’un voyage à l’étranger est primordiale pour le bien-être des patients atopiques. Voici nos différents conseils, pour préparer ses vacances avec sa dermatite atopique au mieux.

Où partir en vacances avec sa dermatite atopique ?

Pour profiter de ses vacances avec sa dermatite atopique, évitez les climats très chauds ou très froids. Votre peau pourrait ne pas supporter le changement brutal de température. Vos plaques pourraient ainsi revenir à cause d’une transpiration excessive.

Si vous souffrez d’asthme, pensez à éviter les régions sèches et poussiéreuses. Ainsi que les altitudes supérieures à 2.500 mètres. En effet, l’air y est froid, sec et contient moins d’oxygène. La respiration est alors bien plus difficile. En revanche, les voyages dans les pays d’altitude moyenne (environ 1.500 mètres) sont bénéfiques aux personnes allergiques. Les acariens et les pollens se font rares. Sachez que lorsque l’on est allergique au pollen, il est préférable d’éviter la campagne entre avril et août dans l’hémisphère nord et entre novembre et février dans l’hémisphère sud.

Évitez si possible les grandes villes fortement polluées pour des vacances avec sa dermatite atopique. En effet, la pollution peut entraîner des problèmes respiratoires chez les personnes souffrant d’asthme. Si vous ne pouvez faire autrement, il est possible de renforcer le traitement de fond pour les asthmatiques, suivant les préconisations de votre médecin.

La check-list indispensable pour des vacances avec sa dermatite atopique

Avant de partir en vacances :

  • Chercher à la pharmacie : émollient et dermocorticoïdes.
  • Faire les vaccinations nécessaires pour le pays visité.
  • Prévoir le traitement contre le paludisme si nécessaire.
  • Préparer une trousse d’urgence :
    • Médicaments contre la fièvre.
    • Médicaments contre la diarrhée : solution de réhydratation orale pour les enfants.
    • De quoi soigner les petites plaies.
  • Voir avec le médecin, s’il est nécessaire de prévoir des médicaments spécifiques suivant la destination.

 

Le matériel à prendre avec soi:

  • Tube(s) de crème hydratante dans votre bagage en cabine (100 ml maximum par produit) puis complément grand flacon dans le bagage en soute.
  • Tube(s) de dermocorticoïdes (suivre prescription médicale), possibilité de l’avoir dans son bagage en cabine si ordonnance.
  • Eau thermale (pour se rafraîchir)
  • Si vous êtes asthmatique : les médicaments de votre traitement de fond quotidien (avec les emballages), en quantité suffisante pour la durée du séjour.
  • Chez certaines personnes qui font par ailleurs de fortes réactions allergiques comme des œdèmes de Quincke, il est indispensable d’avoir de l’adrénaline injectable avec vous.
  • Répulsif anti-moustique.

 

Les papiers :

  • Ordonnance habituelle.
  • Carte vitale ou carte européenne ou certificat d’assurance.
  • Adresse d’un centre médical et derniers courriers de votre dermatologue.
  • Les coordonnées de l’ambassade de France.
  • Le numéro téléphonique de l’assistance de l’assurance de rapatriement sanitaire que vous aurez pris soin de contracter avant de partir.

 

Sans oublier :

  • Billets d’avion, de train.
  • Passeport.

 

Stéphanie Merhand
Stéphanie Merhand
Fondatrice de l'Association Française d'eczéma.

Comments are closed.

Rejoignez-nous !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières nouvelles.

Vous vous êtes enregistré avec succès !