Comment apaiser l'eczéma du visage en quelque geste simple?
Comment apaiser l’eczéma du visage ?
29 janvier 2019
ECZEMA CHRONIQUE DES MAINS
Application : Vivre avec un eczéma chronique des mains
12 février 2019
Tout voir

Qu’est-ce qu’une peau atopique ?

Qu'est-ce qu'une peau atopique

La dermatite atopique est une maladie qui touche plus de 2 500 000 patients en France. Mais que signifie l’atopie ? Qu’est-ce qu’une peau atopique? Comment en faire le diagnostic et quelles en sont les causes?

Qu’est-ce qu’une peau atopique ?

Une peau atopique est une peau qui risque de développer une dermatite atopique. C’est-à-dire une réaction allergique, dans le cadre d’une pathologie plus large. L’atopie, pouvant occasionner en plus de l’eczéma, des affections respiratoire (asthme), ORL (rhinites), ophtalmologiques ou digestives.

La dermatite atopique toucherait environ 10 à 20% des enfants en occident. Sa prévalence (proportion d’une population touchée par une maladie) dans cette région a doublé depuis les 20 dernières années. Dans les pays en développement, elle est moins répandue. Mais, on constate tout de même que de plus en plus de personnes sont touchées.

A ce jour, les recherches laissent penser que cette augmentation de fréquence serait expliquée. Selon la théorie hygiéniste, le fait que les enfants en bas âge sont moins exposés aux infections (du fait de l’amélioration des conditions d’hygiène et de santé), entraînerait un système immunitaire moins “mature”. Causant donc des réactions excessives de type allergique, favorisant le développement d’une peau atopique

Comment faire le diagnostic d’une peau atopique?

Découvrez les différentes physiopathologies liée à la dermatite atopique

Le diagnostic de dermatite atopique sera posé sur la présence des démangeaisons, qui est un critère indispensable, des antécédents d’allergie dans la famille au premier degré, une association avec un asthme, une peau sèche, un eczéma aux plis et une apparition avant l’âge de deux ans. Il n’y a pas d’examen en particulier à réaliser pour confirmer le diagnostic. Sauf si l’on soupçonne une association avec des allergies respiratoires et/ou alimentaires.

Quelles sont les causes d’une peau atopique?

Les deux principaux facteurs d’une peau atopique:

On retrouve deux principaux facteurs dans l’apparition de la dermatite atopique :

  • Des facteurs environnementaux : par l’exposition à divers allergènes (acariens, animaux domestiques, tabac, pollution…) et l’excès d’hygiène
  • Des facteurs génétiques : L’atopie avait une forte part d’hérédité,  des personnes l’ayant développée ont un parent également atteint. Un enfant dont les deux parents sont atteints a ainsi environ 70 à 80% de risque de déclarer la maladie, et environ 50% si l’un des deux parents seulement est atteint.
    De nombreuses mutations touchant la structure de la peau ont été identifiées, intéressant en particulier le gène de la filaggrine (protéine permettant d’organiser la kératine dans les cellules de la peau, sa dégradation permet aussi l’hydratation naturelle de la peau).  

Cependant, ces facteurs génétiques sont nécessaire pour développer une dermatite atopique, mais ne sont pas suffisant. D’autres facteurs doivent entrer en interaction.

L’évolution du processus d’une peau atopique

Les premières lésions, mal limitées, provoquant une rougeur, d’abord suintante puis présentant des croûtes, apparaissent le plus souvent avant l’âge de six mois. Elles intéressent surtout le visage. L’enfant présentera d’importantes démangeaisons, ce qui pourra l’empêcher de dormir. La peau atopique est constamment sèche et la maladie évolue par poussées. L’enfant ne se grattera pas forcément mais on peut mettre en évidence des mouvements s’en rapprochant. Il va par exemple frotter ses joues contre les draps ou ses vêtements.

En grandissant, chez l’enfant de plus de 2 ans, la localisation des lésions change, on les trouvera plus volontiers au niveau des plis, des mains, des poignets, des chevilles et des mamelons. La peau sera plus sèche en hiver, en lien avec une aggravation saisonnière.  Du fait du grattage, la peau sera écorchée de manière permanente.

Les formes les plus légères disparaissent le plus souvent en quelques années. Cependant les formes plus sévères d’atopie peuvent persister à l’adolescence et à l’âge adulte. Les lésions seront en général les mêmes que chez l’enfant de plus de deux ans, mais d’autres formes peuvent être observées:

  • Les lésions peuvent prédominer au niveau du visage et du cou.
  • Dans l’eczéma nummulaire, les lésions seront en forme de disques, présentes surtout sur les membres et le tronc, peu au niveau des plis.
  • Les formes les plus sévères peuvent se traduire par une érythrodermie, les démangeaisons atteignent tout le corps, qui présente une rougeur généralisée, une desquamation importante et une peau épaissie surtout au niveau des plis.

Les infections possibles d’une peau atopique

Des surinfections des lésions sont possibles, elles peuvent être bactériennes ou virales :

  • Les infections bactériennes, principalement par un staphylocoque doré, se traduiront par un impétigo, se manifestant par la présence de croûtes jaunâtres ou purulentes.
  • La surinfection virale, qui peut-être grave, se fait par le virus de l’herpès. Elle est nommée eczéma herpeticum. Elle provoque une fièvre, une modification rapide des lésions qui seront excavées (creusées en leur centre), et une altération de l’état général. Cette surinfection peut amener le patient à être hospitalisé.
Julie
Julie
Participante à la vie de l'Association Française de l'Eczéma en tant que chargée de communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez-nous !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir nos dernières nouvelles.

Vous vous êtes enregistré avec succès !