les-maladies-chronique-invalidantes-de-la-peau
Les maladies chroniques invalidantes de la peau
24 octobre 2017
Les bienfaits du sport et l’eczéma
Les bienfaits du sport et l’eczéma
14 novembre 2017
Tout voir

La Semaine nationale de l’Eczéma – 20 novembre

semaine nationale eczema 2017

L’Association Française de l’Eczéma organise la première semaine nationale de l’eczéma. Retrouvez-nous dès le 20 novembre.

 

La dermatite atopique sévère est une maladie inflammatoire chronique de la peau. Elle est caractérisée par une déficience de la barrière cutanée et une anomalie de la réponse immunitaire. Cette pathologie, d’origine multifactorielle (facteurs génétiques, immunologiques et environnementaux), évolue par poussées. La dermatite atopique implique des démangeaisons intenses, des rougeurs et lésions cutanées récurrentes pouvant se compliquer de surinfections. Les comorbidités atopiques sont fréquentes (40% des patients souffrent d’asthme, 50% de rhinite allergique) et les répercussions psychologiques importantes.

Pourquoi organiser la Semaine nationale de l’eczéma ?

Une errance diagnostique est partagée par la plupart des patients. De l’ordre de 2 ans en moyenne avant que ne soit diagnostiqué la dermatite atopique par le dermatologue.  Beaucoup de patients décrivent ce parcours de soin comme non balisé donc complexe et chaotique avec une implantation géographique inégale des dermatologues.

Peu de traitements de l’eczéma sont aujourd’hui disponibles. Et selon les professionnels de santé, un patient sur deux ne répond pas de manière satisfaisante au traitement disponible. Les patients vivent alors un véritable cauchemar à la recherche de solutions conventionnelles mais de plus en plus non conventionnelles. Ils changent de médecins, en consultent plusieurs en parallèle. Ou bien finissent par ne plus croire en la médecine en ayant recours aux médecins alternatives (naturopathie, sophrologie, guérisseur …). On  leur promet des traitements révolutionnaires mais arriveront-ils ? Le parcours de soin aurait-il permis de diriger chaque patient vers un dermatologue qui l’écoutera ?

La qualité de vie des patients atteints de dermatite atopique est intolérable. Plus de la moitié des patients rencontrent des troubles du sommeil plus de 5 nuits par semaine. Cela entraîne non seulement des conséquences délétères sur la vie quotidienne, les projets personnels et professionnels. Mais également le risque de troubles psychologiques, le risque d’accidents de la route et de blessures sur le lieu de travail.

Notre Association, l’Association Française de l’Eczéma œuvre dans plusieurs domaines. Communiquer et informer sur la maladie et soutenir les patients atteint d’eczéma et leur famille pour contribuer à l’amélioration de leur qualité de vie en collaboration avec les professionnels de santé.

 

Au 21ème siècle, nous devons refuser les souffrances et la marginalisation par la dermatite atopique

Il est grand temps d’améliorer la prise en charge de ces personnes atteintes de dermatite atopique. Afin d’éviter toute discrimination. Ainsi, l‘Association Française de l’Eczéma organise sa première Semaine Nationale de l’Eczéma la semaine du 20 au 26 novembre 2017 et vient à votre rencontre. Découvrez le programme ici.

La dermatite atopique provoque également de fort troubles psychologiques comme l’anxiété ou la dépression pour un patient sur deux .  Près d’un patient sur 5 à des idées suicidaires dues à son isolement et au regard des autres. Cet impact est important sur toutes les dimensions de la vie des patients. Plus de 4 patients sur 10 rapportent un impact de leur maladie sur leurs activités quotidiennes et leur travail  ou les études. Plus d’un patient sur 4 décrit un impact important de sa maladie sur ses relations affectives.

Stéphanie Merhand
Stéphanie Merhand
Fondatrice de l'Association Française d'eczéma.

Comments are closed.